Lucie JAMSIN sur le 53km.

Nous avons poser les 5 questions à Lucie, inscrite sur le 53km.

Lucie Luci2

TDP/ Quelle est la principale raison qui t’a décidé de participer au Trail des Poilus ?

LJ/  Je voulais participer au Trail des Poilus car c’était l’occasion pour moi de courir à domicile, ce qui est plutôt rare, et donc une réelle satisfaction !!

TDP/ Quel objectif t’es-tu fixé sur cette épreuve particulière ?

LJ/  Mon objectif sera de remporter le 53kms chez les féminines. En plus du bonheur de gagner une course, cela me permettrait de conforter ma place sur le Challenge TTN Long 2016.

TDP/ Avant de prendre la décision de t’inscrire, avais-tu déjà entendu parler du Trail des Poilus ?

LJ/  Bien sûr !! Traileuse nordiste oblige !! Je savais que je le courrais un jour, ce sera chose faite en 2016. Je ne pouvais pas passer à côté de ça alors que j’ai grandi en arpentant les chemins du bois d’Olhain, de Vimy, Notre Dame de Lorette…

TDP/ Au niveau de l’entraînement, comment as-tu préparé cette échéance ?

LJ/  Disons que ce trail entre dans le cadre de ma préparation à l’objectif majeur du premier semestre 2016 qui est la Maxi Race fin mai à Annecy. Aussi, je ne l’ai pas préparé spécifiquement. Je n’ai pas été courir dans la boue plus que d’habitude…et je n’ai pas non plus essayé les palmes et le tuba (Rires).

TDP/ A une semaine de la course, quels conseils donnerais-tu aux novices afin d’aborder au mieux ce défi ?

LJ/  Au vu des conditions météorologiques de ces derniers jours, j’ai tendance à croire que l’on va courir sur un terrain particulièrement boueux et humide. Aussi, le parcours va être fatiguant, pour ne pas dire usant. Il faudra :

  • Bien doser l’effort, ne pas partir trop vite car la route va être longue !!
  • Rester vigilant tout au long de la course pour éviter glissade, chute et torsion de cheville (ça arrivera forcémen
  • Emmener un vêtement contre la pluie car courir longtemps sous la pluie et avoir froid augmente fortement les dépenses d’énergie (et de l’énergie, on va avoir besoin de la conserver un max de temps !!)
  • Courir avec des chaussures trail qui offrent un bon maintien de la cheville et de bons crampons ;
  • Manger souvent (environ toutes les 45’ max) et boire malgré le froid, et même sans avoir soif (environ toutes les 15’)
  • Arborer un large sourire même si c’est dur, car vous pourrez être fiers de vous quand vous aurez passé la ligne d’arrivée !!!

                                                                                                                                              Merci Lucie

Imprimer