Témoignages

mitchMichel VERHAEGHE ( Vainqueur 44Km 2006, 2008, 2010 & 2éme du 47Km en 2012, vainqueur du 50km en 2014 )


« Certaines courses nous donnent envie d’y retourner et deviennent des rendez-vous incontournables au fil du temps.
Le trail des Poilus en est sûrement le meilleur exemple.
Cela tient parfois à peu de choses….Un parcours ou plutôt véritable tracé trail au coeur d’une vallée magnifique.
une ambiance, orchestrée par une organisation et une équipe de bénévoles sympas, où règnent bonne humeur et convivialité. Voilà l’essentiel, tout est résumé ».


 

fabien

Fabien DEBAUCHERON 5 éme du 44 Km.


« Une des dernières courses que j'ai faite avant d'enchainer les soucis!
Le sîte de départ et d'arrivée est grandiose, tout comme le nom de ce trail! Je me souviens bien de ma première participation lors la première édition en 2006. Par moment, en traversant des zones marquées de souvenirs, notamment des trous dus aux bombardements et explosions en tout genre, j'ai eu une pensée pour tous ces jeunes hommes qui ont laissé la vie, pour que nous, quelques années plus tard soyons fiers d'être français!
C'est un trail très prisé dans la région, organisé avec le coeur et les valeurs des gens du nord ».


 

jeanJean VERCAMBRE «OFF COURSE» Partenaire de l’épreuve


« Le trail de poilus, un trail organisé par de vrais passionnés… Il m’a permis de découvrir un coin de ma région que je ne connaissais pas et dont je ne soupçonnais même pas la richesse. A chaque édition, les organisateurs ont à coeur de nous surprendre avec de nouvelles voyettes… Et je sais déjà que la prochaine nous réserve de belles surprises… !!!
Je suis très heureux d’être partenaire de ce trail qui fait partie des plus beaux de la région avec une qualité d’organisation exceptionnelle, un réel respect des coureurs et une forte implication écolo. ».


 

philPhilippe MASSET 2 éme du 44 Km.


« Le Trail des Poilus : toujours un grand moment du monde des trailers.
Les éditions se suivent mais ne se ressemblent jamais.
Tous les deux ans, les organisateurs nous promettent l’enfer, le voyage au bout de la souffrance, une vraie bataille à l’image des vaillants soldats. Et pourtant j’y reviens à chaque fois. Un peu fou, allez-vous me dire ? Pas du tout ! Certes ce Trail des Poilus est un vrai parcours de combattants mais le parcours est judicieusement tracé, avec des passages atypiques, des ravitaillements insolites dans des estaminets, organisé de main de maître par une équipe sympathique dans un bon esprit de solidarité, convivialité et de simplicité qu’on ne peut qu’y revenir ! ». j’y reviens depuis 2006 date de la première édition et j’attends la prochaine de 2012 avec impatience.
Le trail des Poilus a été le premier trail de la région Nord-Pas-de-Calais.. c’est le trail à ne pas louper ! Pour moi c’est le trail phare de la région NPDC ».


 

tofChristophe BARBIER, coureur du 44 Km.


« Le trail des poilus est sans aucun doute l’un des trails qui représente le plus notre région.
C’est une équipe de passionnés soucieuse de donner un maximum de plaisir aux coureurs en proposant une organisation chaleureuse et un parcours splendide qui surprendra tout nouveau participant par sa difficulté et ses chemins bien techniques qui tirent bien profit du relief surprenant de ces fameuses collines de l’Artois.
D’ailleurs, aujourd’hui, le trail des poilus fait figure d’incontournable, LE rendez-vous trail à ne pas manquer dans la région et la présence importante d’habitués en est une preuve incontestable.
Pour sa 4ème édition en 2012, j’ai cru comprendre que nous allions avoir droit à de nouvelles surprises qui risquent d’en étonner plus d’un…
Ca va chauffer dans les collines de l’Artois ! ».


 

olivOlivier HARDUIN sur le 44 km. ( 5éme en 2012, 3éme en 2014)


Le trail des Poilus –Le gardien du temple.

2006-Je me souviens, mon premier trail ou plutôt ma 1ère course nature car à l’époque le mot « trail » est encore un terme quasi inconnu de tous. A ma connaissance ce genre de course à la fois technique et champêtre c'est-à-dire utilisant toutes les ressources de l’environnement naturel mais surtout flirtant en plus avec les distances du marathon était presque unique dans la région, on pouvait les compter sur les doigts d’une main.
Ayant débuté la course à pied depuis à peine 1 an j’ai pourtant été tout de suite fasciné par cette « nouvelle façon de courir ». L’oeil rivé sur le bitume et la montre, l’esprit verrouillé sur ses temps de passage au kilomètre m’ont vite lassés ; ce que j’aimais par-dessus tout c’était sortir de la route et parcourir forêt , plaines et champs ; découvrir de nouveaux espaces et m’amuser avec l’environnement. C’est avant tout ça le trail...mais pas seulement car lors de ce 1er rdv organisé par Jacky Clément et son équipe de Jog’Ablain j’ai découvert ce qu’est le fameux « esprit trail ». C’est la joie et le plaisir de faire partager à des amoureux de la course et de la nature un moment de camaraderie, de découverte et de dépassement de soi. Ne connaissant personne en arrivant j’ai de suite était sous le charme d’un accueil chaleureux à souhait, on plaisante, on rit, on encourage, on devient tous en un instant camarades d’aventure avec l’impression d’avoir été adopté dans une nouvelle famille, celle du trail !
C’est ainsi que depuis cette 1ère rencontre avec l’univers du trail en 2006 je ne fais qu’enchainer les « courses-natures ». Mais une choses est sûre, jamais je ne louperai mon rdv annuel avec le Trail des Poilus ( et Trail Bullygeois des Poilus car les 2 organisations amies et indissociables alternent chaque année la préparation de la course avec chacune leur propre identité mais toujours la même passion et le même esprit ). Au fil du temps ces 2 équipes organisatrices sont devenues de grandes complices de mes sorties, nous partageons les mêmes « valeurs » et avons beaucoup de plaisir à croiser nos foulées pour finir autour d’une joyeuse récup’ !
Comme pour marquer mon attachement à cette course pionnière et devenue une « classique » de la région j’avais à coeur de donner mon meilleur à chaque rdv et quand je fais mon 1er podium en 2008 puis termine vainqueur en 2009 j’ai comme l’impression d’enfin pouvoir offrir mes victoires à mes « amis-Poilus » comme l’expression de tous mes remerciements pour m’avoir fait découvrir cette univers incroyable et passionnant.
Je remercie également les bâtisseurs du Trail des Poilus de n’avoir rien changé à leur façon d’être et de faire car à l’aube de 2012, six ans après le 1er trail des Poilus, la « mode-trail » est une vague qui déferle maintenant sur toutes les régions. Par un wk ne se fait sans qu’il y a un trail dans la région, un régal pour les coureurs mais parfois la quantité peut faire perdre le sens des valeurs.
Le Trail des Poilus est ainsi une boussole dans l’univers de l’out-door car tous ses organisateurs ont à coeur de préserver l’esprit et la folie de la 1ère fois et c’est en ça qu’il est bon de s’y ressourcer.
De plus chaque nouvelle édition offre son lot de nouveautés sur le parcours avec un tracé toujours plus technique et des passages magnifiques, de quoi s’en mettre plein les muscles et les yeux !
Merci à eux pour leur infinie gentillesse, leur soif intarissable de nouveaux espaces et de partage.


 

vini

Vincent MATTON ( Vainqueur du 22 Km 2010 ).


« Parcours et organisation sans faille, le trail des Poilus est attendu par les spécialistes. A mon sens c'est un rendez-vous incontournable dans la région. Le site est exceptionnel : départ et arrivée à Notre Dame de Lorette (24km). Le parcours est tout aussi incroyable. On n’a pas le temps de s'ennuyer une seconde, variant aussi bien les parties techniques que de longues traversées à travers les champs ou les bois.
Question balisages, impossible de se perdre, un réel travail a été réalisé dans ce sens. Trailers avertis ou débutants, c'est une course à découvrir et, toujours dans la bonne humeur ».


 

constance

Constance DEVILLERS ( Vainqueur du 22 Km 2010, du 47 Km en 2012 ).


« C'était la première fois que je participais à un trail et, depuis, c'est le parcours que j'ai préféré, surtout dans la seconde partie du 22 km. Extraordinaire car très varié tant au niveau du paysage que du rythme de course: des traversées de prairies que l'on peut dévaler à toute vitesse avec plaisir, des passages très techniques, des petites côtes sèches qui font bien mal aux jambes et des bénévoles souriants à chaque fois que l'on risquerait de se tromper de direction... Bref, quand on fait les Poilus une fois, on ne l'oublie jamais. Toutes mes félicitations à l'équipe organisatrice. Je reviendrai, c'est sûr ».


 

 

Imprimer